Agriculture

Agriculture: comment ça va?

Agriculture: comment ça va?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'agriculture jen Italie, comment ça va? En attendant les données nationales définitives pour 2013, nous voyons les chiffres de la Vénétie (mis à disposition par la Vénétie Agriculture) qui est une région importante du secteur.

La première impression est celle d'une année si-si, vraiment mauvaise. L 'agriculture et plus généralement, le secteur agroalimentaire primaire en Vénétie a connu une baisse en 2013 à la fois du nombre d'entreprises agricoles (-6,3%) et de celui des entreprises de l'industrie alimentaire (-0,1%). Le nombre d'employés agriculture: -14,6% dans les exploitations agricoles et -3,2% dans l'industrie alimentaire.

Sur le front de la production, selon les experts de la Vénétie Agriculture qu'en ces jours, ils préparent le rapport annuel, la tendance climatique inhabituelle et atypique du printemps 2013, caractérisée par des pluies abondantes et fréquentes, a laissé un signe négatif, assez facile à prévoir.

L 'agriculture en Vénétie, entendue comme production agricole, a enregistré une croissance du maïs et du soja en raison surtout de la clémence des conditions climatiques dans la seconde moitié de l'année. En revanche, les données relatives à la récolte de céréales automne-hiver comme le blé, qui a souffert des pluies abondantes de la première partie de l'année, ont été négatives.

Ces premières données relatives à l'évolution deagriculture en Vénétie semblent nier partiellement l'optimisme insufflé au cours de l'Economia sotto l'ombrellone à Lignano Pineta en août 2013. Non pas que le vin mousseux ait été débouché, mais à cette époque, on parlait d'une croissance de + 0,1% de secteur agricole au premier trimestre de l'année dernière, accompagné de deux phénomènes positifs: la création de nouveaux emplois et l'approche de nombreux jeunes de moins de 35 ans (+ 9%).

Cependant, la convention de Lignano a attiré l'attention sur l'un des problèmes deagriculture Italien: concurrence déloyale de produits qui imitent les nôtres (dumping). Les chiffres sont impressionnants: par rapport à une exportation globale de produits alimentaires italiens d'environ 20 milliards d'euros par an, les produits sonnants italiens (mais d'origine non italienne) vendus sur les marchés étrangers ont une valeur qui peut être calculée à environ 60 milliards d'euros.



Vidéo: Bonjour, Bonjour! - alain le lait French greetings (Mai 2022).